dimanche 12 février 2017

the book of ivy

Il est dans ma PAL depuis le salon du livre de montreuil 2015 !!! C'est pour dire s'il m'a attendu celui là !
Ben il n'a pas fait long feu, je l'ai dévoré en trois jours, sachant qu'habituellement je mets une semaine pour lire un livre.

Amy angel, the book of ivy tome 1, éditions lumen, 342 pages

Le résumé
 Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.
J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.
Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.
Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? 


mon avis  
Je vais commencer par le négatif, je ne suis pas fan du personnage d'Ivy. D'accord elle est jeune, mais bon elle est un peu trop gentille et calme à mon goût.
Voilà c'est le seul l'unique point négatif de ce livre parce qu'après..
Wouaaaaa je ne dirai pas que c'est un coup de coeur, mais quand même ça s'en rapproche.
L'histoire est géniale, et bien ficelée, le cliffanger est superbe.
Bishop, non mais peut on parler de Bishop??? J'adooooooooooore ce type !!!
oui oui j'ai des coeurs à la place des yeux là.. Mais je me contrôle.

hum.

Plus sérieusement, j'ai beaucoup aimé le développement sur les mariages forcés arrangés, sur quelles sont les limites et les critères de la tyrannie. Est-ce que se rebeller et le combat pour récupérer sa liberté doit se faire à n’importe quel prix? Y compris celui de la liberté des autres?